La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Trois BD à connaître avant d’attaquer sérieusement 2018

Posté le 01/01/2018

 

« Quatrième époque » pour « Mattéo », « La Magicienne » pour « Les Vieux Fourneaux » et « Guerilla Urbaine » pour « Golden City » : ces trois séries se sont enrichies chacune d’une nouvelle parution en 2017. Ces nouveaux épisodes confirment leur qualité. Et justifient à notre sens leur qualification de BD qu’il « faut » avoir lu avant d’attaquer vraiment 2018 ! Ces séries se situent dans des univers, des histoires et des dessins très différents. Mais chacune dans son domaine est un véritable chef d’œuvre ! Présentation… 

La première série de notre mini sélection (tout à fait personnelle) est « Mattéo » (Futuropolis) entièrement écrite et dessinée par Jean-Pierre Gibrat. Sorti en octobre 2017, le dernier épisode « Quatrième époque (août-septembre 1936) », accompagne le jeune révolutionnaire espagnol Mattéo dans les rues de Barcelone. Dans un univers radicalement différent tant du point de vue du scénario que des dessins, lequatrième tome de la BD « Les Vieux Fourneaux » (Dargaud) dessinée par Paul Cauuet sur un scénario de Wilfrid Lupano, « La Magicienne », fait vivre pour sa part les affres d’un groupe de séniors à l’attaque des disfonctionnements sociétaux de notre époque.  Enfin, le douzième tome de la BD écrite par Daniel Pecqueur et dessinée par Nicolas Malfin, « Golden city » (Delcourt) est sorti également en octobre 2017, sous le titre de « Guerilla Urbaine ». Cet épisode poursuit l’histoire rocambolesque d’un héros du futur qui rêve de bâtir un monde meilleur pour tous.

 

Des images fabuleuses. Le coup de crayon de Jean-Pierre Gibrat est extraordinaire, autant dans la façon qu’il a de dessiner les personnages - aussi bien d’ailleurs les femmes que les hommes -, de les faire vivre, de traduire leurs sentiments, de planter des décors, d’évoquer des ambiances… Chaque case de ses BD est quasiment une œuvre d’art en soi !

 

 

Deux héroïnes mythiques créées par Jean-Pierre Gibrat : Valérie de la série « Goudard et la Parisienne » (1987) et Amélie dans « Mattéo - Quatrième époque » (2017).

 

 

 

 

 

Guerre de 1914-18, Seconde Guerre mondiale, Révolution russe, Front Populaire, guerre d’Espagne… « Mattéo » est l’histoire d’un ex militant pacifiste qui va - bon gré mal gré - traverser les différentes guerres européennes de la première moitié du siècle dernier.

 

 

Un humour décapant. Série culte dont le premier tome a été publié en 2014, « Les Vieux Fourneaux » raconte l’histoire de Pierrot, Mimile et Antoine, trois amis d’enfance maintenant septuagénaires. Des questions de genre à l’écologie, ils ont décidé de remédier aux disfonctionnements du monde d’aujourd’hui, sans rien lâcher de leurs convictions révolutionnaires et de leur fougue du passé. Un cocktail parfois explosif où se mélangent passé et futur, changement et immobilisme, problèmes économiques et questions politiques, culture des villes et culture des champs… 

 

 

 

 

 

Une planche du tome 4 « La magicienne » de la série « Les Vieux Fournaux » de Wilfrid Lupano et Paul Cauuetoù le futur et le passé se conjuguent sur fond de parodie sociale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du Fauve d'Angoulême prix du public Cultura 2015 au prix du meilleur album 2014 décerné par le groupement des libraires BD, cette étonnante histoire qui traite à sa façon - farfelue - des clivages de génération et des problèmes de société a reçu plusieurs prix de la part du grand public !

 

Une dystopie qui pourrait… bien finir. Et si l’utopie cauchemardesque de la série « Golden City » finissait bien ? Dans son douzième épisode paru en automne dernier, Harrison Banks, héros et président du plus puissant groupe pharmaceutique, tente de découvrir l’origine des tentatives de destruction de sa ville natale, Golden City. Construite sur l’océan à l’abri de la surpopulation et de la violence, c’est une ville où seuls les riches ont droit de cité.

 

 

Une planche du tome 12 de « Golden City »de Daniel Pecqueur (scénario), Nicolas Malfin (dessin) et Pierre Schelle (couleur) où la netteté des dessins et des couleurs traduit l’ambiance de science-fiction bien particulière de cette BD.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans cet épisode qui s’inscrit dans la lignée de dystopies comme « Hunger Games », « Divergente » ou encore « Seven Sisters », Banks part sur les traces d’une certaine Tania qui organise à Las Vegas des jeux du cirque où SDF et chômeurs s'entretuent pour amuser un public de riches parieurs…

   

Difficile pour conclure cette mini sélection des BD qui ont marqué l’année 2017 de ne pas rappeler la disparition en décembre dernier d’Annie Goetzinger. Née en 1951 à Paris, cette dessinatrice se lance très vite dans la BD après des études en dessin de mode à l’Ecole supérieur des Arts appliqués. C’est ainsi que très jeune, elle publie dans quasiment tous les magazines de BD français, dans Circus, L'Écho des savanesFluide glacial, Métal hurlant… Mais c’est dans Pilote qu’elle rencontre le scénariste de « Valérian et Laureline », Pierre Christin. Avec lui, elle va d’abord produire la fabuleuse, « La Demoiselle de la Légion d'honneur » (1980). L’une des premières BD qui, à notre sens, défend la cause des femmes. Puis suivrons dans cette lignée « La Voyageuse de la petite ceinture » (1985), « Charlotte et Nancy » (1987) ou encore « La Sultane blanche » (1996), « Paquebot » (1999)…

 

Andrée Muller

 

Partager via un média social