La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Jusqu'à quel âge peut-on jouer aux jeux de société ?

Posté le 14/05/2013

En regardant l’illustration ci-dessus, quel est d'après vous le jeu le plus difficile à jouer ? Réponse : Myrmes, typiquement pour adultes, tandis que Les Aventuriers du Rail est très familial et Atlantis entre les deux. Mais un enfant de 10 ans peut aimer jouer au premier, tandis qu’un adulte adorer le second… Ce n’est pas l‘âge qui compte, mais l’expérience. Explications.

Vous pensez peut être qu'on arrête de jouer aux jeux de société à l'âge de raison ? C'est vrai qu'en regardant les indications des boites de jeux on trouve généralement la mention "à partir de 8 ans", voire 10 ans et au mieux 12 ans... Cela veut-il dire que les jeux de société sont réservés aux enfants ? Et qu'ils ne s'adressent donc pas aux adultes.  Pas si sûr !

 

Adulte et joueur. En mentionnant l'âge précédé de la formule magique "à partir de", les éditeurs s'amuseraient-ils à semer des embuches ? Et ce afin de couvrir le marché le plus large possible ? Ce n'est pas certain ! D'une part parce qu'il existe des jeux de société implicitement dédiés aux adultes parce qu'un enfant de 8 ans ne peut pas en lire la règle, la comprendre et y jouer sans l'aide d'un adulte (attention je n'ai pas dit papa-et-maman-qui-jouent-au-loto-avec-Junior !). Et il est admis d'autre part que « jouer », c'est du sérieux (voir le succès des serious game) ! Pourquoi dès lors ne pas en déduire que les adultes ont, eux-aussi, le droit (sociétal) de jouer en toute liberté…

 

Du rêve à la réalité. C'est peut-être le mot « jouer » qui ne convient pas. Oui... et non ! Si un adulte joue, c'est plutôt pour se distraire. Mais on peut toujours apprendre quelque chose : en jouant par exemple à Timeline (Asmodee), j'ai bien appris pour ma part qu'une raie de mer pouvait mesurer 5 m de long ! Mais si je joue c'est surtout pour passer un moment de détente, pour gagner :), pour le plaisir d'ouvrir une boite de jeu et découvrir son matériel, pour m'immerger dans une histoire. Faire pousser des bambous pour nourrir un panda, construire des rails de chemin de fer (cela nous rappelle forcément notre jeunesse) ou se mettre dans la peau d'un pirate, c'est drôle, c'est l'évasion, c'est le rêve !... Mais attention, avec certains jeux la réalité revient vite au galop : gérer une cale de bateau de pirate ce n'est pas si simple que ça ! Ça s'apprend…

 

Noémie Fit

 

Partager via un média social