La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Cosey, l’homme aux 10 prix

Posté le 06/02/2017

 

 

Il est cette année le lauréat du grand prix du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême : Cosey enregistre ainsi sa dixième grande consécration officielle depuis le prix Saint-Michel des espoirs reçu en 1976 ! A la fois scénariste et dessinateur né en Suisse en 1950, Cosey est l’auteur de la série « Jonathan » (16 volumes) ainsi que d’une vingtaine d’albums hors-série parmi lesquels on peut citer par exemple « A la recherche de Peter Pan », « Le voyage en Italie », « Joyeux Noël, May » ou encore « Une mystérieuse mélodie » où il raconte façon Disney la rencontre de Mickey et Minnie... Retour en images sur le travail de ce génie de la bande dessinée.

 

Il est suisse et, à l’image de son personnage fétiche Jonathan, il aime les montagnes de son pays, le Tibet et les voyages. Il nous offre ainsi des balades en images au Burkina Faso, en Californie, en Italie, en Birmanie… Bernard Cosendai de son vrai nom, n’avait que 26 ans et travaillait pour la revue Tintin lorsqu’il reçut en 1976 le prix Saint-Michel des espoirs pour sa série Jonathan (voir ici sa page Wikipedia).  

 

1976 : Cosey reçoit le Prix Saint-Michel des espoirs pour sa série Jonathan (éditions Le Lombard).

 

 

Jeune suisse d’une vingtaine d’année qui, comme Cosey, aime la montagne, Jonathan parcourt l’Himalaya sur sa moto en traversant l'Inde du Nord et le Népal à la recherche de son premier amour, Saïcha. Il soutiendra pour un temps la cause tibétaine à ses côtés. Puis après la mort de celle qu’il aimait, il restera dans les montagnes tibétaines pour devenir au fil des albums, guide, commerçant, fromager… Les aventures de Jonathan se succéderont ainsi pendant plusieurs dizaines d’années (dernier album de la série paru en 2013).

 

 

 

 

1979 : Cosey reçoit le Grand prix Saint-Michel a seulement 29 ans.

Plus vieux prix européen de bande dessinée, le Prix Saint-Michel imaginé par André Leborgne, a été décerné pour la première fois en 1971 à Edgar P. Jacobs. Attribué par la ville de Bruxelles, ce prix est remis depuis 2002 à l'occasion du Comics Festival Belgium.

 

 

1982 : Alfred du meilleur album au festival d'Angoulême pour Kate.

 

Du nom de sa jolie héroïnes californienne, Kate est édité sous forme d’album en janvier 1981 par les éditions du Lombard (Belgique). Ce tome 7 de la série Jonathan, a d’abord été publié dans la revue Tintin en 1980.

 

 

 

 

 

 

 

1988 : Prix Max et Moritz de la meilleure publication de bande dessinée pour À la recherche de Peter Pan.

 

 

Publiée dans la collection histoires et légendes (éditions du Lombard), cette fabuleuse histoire raconte l’étrange destinée d’un écrivain anglais à la recherche d’inspiration dans les Alpes Valaisannes en 1930. Absolument poétique, avec des dessins extraordinaires ! Signalons à ce propos la présentation inédite de cent deux planches originales, dont A la recherche de Peter Pan de Cosey, par le musée de l’ancien l’évêché à Grenoble dans le cadre de l’exposition Pic & Bulle. La montagne dans la BD (voir ici pour en savoir plus).

 

 

 

1990 : Prix des Libraires de Bande Dessinée pour Voyage en Italie.

 

Ce Prix est attribué par les libraires membres Canal BD. Réseau de librairies spécialisées dans la bande dessinée, Canal BD compte environ une centaine de librairies implantées en France, en Belgique, en Italie, au Québec et en Suisse. Edité par Dupuis, les deux tomes du Voyage en Italie sont disponibles en édition intégrale depuis 1997 (voir ici).

 

 

 

 

 

1992 :  Prix du scénario au Festival d'Angoulême pour Saïgon-Hanoï

 

 

Edité par les éditions Dupuis en juin 1992 pour la première édition, Saïgon-Hanoï raconte un huit clos téléphonique entre un vétéran du Vietnam, Homer qui regarde un documentaire à la télé sur le retour des GI 20 ans après la guerre, et Felicity, très jeune fille qui veut tuer son ennui un 31 décembre au soir.

 

 

 

 

 

 

1993 : Grand prix du Festival de Solliès

 

 

Créé en 1989, le festival de la bande dessinée de Solliès-Ville (petit village de 2000 habitants situé dans le Var) se tient pendant les vacances d’été. Organisé par l’association A.LI.EN, il accueille chaque année une soixantaine d’auteurs, scénaristes, dessinateurs, coloristes... En 1994, l’année suivant la remise de son prix, Cosey présidera le Festival et en réalisera l’affiche. Presque dix ans plus tard, en 2012, il recevra à nouveau le Grand Prix du Festival de Solliès. Et en re-dessinera l’affiche de l’année 2013.

 

 

  

2008 : Prix Bonnet d'âne au Quai des Bulles

Créé en 1981 à Saint-Malo par trois auteurs de BD bretons (Dieter, Jean-Claude Fournier et Alain Goutal), ce festival s’appelait à l’origine le Festival de la Bande dessinée et du Livre d'aventure. Séparé depuis 1992 de la littérature d'aventure, Quai des Bulles est devenu aujourd’hui le 2ème festival de BD en France après Angoulême.

 

 

2012 : Prix Grand Boum-Ville de Blois du festival BD Boum, pour l'ensemble de son œuvre.

Créé en 1983, le Festival de la bande dessinée de Blois est organisé tous les ans en novembre par l’association BD Boum. Le festival a accueilli l’année dernière près de deux cents auteurs et éditeurs de BD.

 

 

2017 : Grand prix du festival d'Angoulême

Cosey reçoit le Grand Prix du festival d’Angoulême 2017, après Hermann l’année dernière.

 

Andrée Muller