La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Autant en rire !

Posté le 05/05/2019

 

Votre ado vous fatigue ? Bonne nouvelle vous n’êtes ni la seule ni le seul ! Pour faire le point et positiver après ces quelques jours de vacances scolaires, courrez voir en famille : « Petit guide de survie avec son ado ». Dans cette pièce de théâtre fraîche, très fraîche même, toute la famille en prend pour son grade ! Cette pièce qui se joue en ce moment au théâtre La Boussole à Paris permet de passer un bon moment en famille. Car elle parle autant aux parents qu’aux enfants, enfin Ado…

Actuellement visible, jusqu’au 2 juin prochain, dans le petit théâtre parisien La Boussole  à l’ambiance familiale et décontractée, cette pièce est jouée en alternance par six acteurs (Laurie Marzougui ou Hélène Roisin, Karen Dersé ou Caroline Santini, Olivier Bénard ou Gabriel Laborde). Mise en scène de manière très dynamique par Nathalie Hardouin, les acteurs entrent en interaction avec le public de façon particulièrement amusante et bien vue : l’action, les boutades, les jeux de mots et surtout les situations comiques où les spectateurs (enfants comme parents) se reconnaissent, s’enchaînent à un rythme effréné.

 

Le public visé est familial. Et sur ce point, « Petit guide de survie avec son ado » est clairement une réussite. Chaque âge est en effet concerné par cette pièce qui aborde de façon positive et avec humour la question du décalage générationnel entre parents et enfants. Les deux en prennent pour leur grade, et c’est rassurant : chaque génération est décortiquée dans ses habitudes, les bonnes comme les moins bonnes. Mais au final tout le monde est gagnant.

Le bon point pour les parents ? Vous n’êtes pas seule ou seul à devoir faire face à la vision si particulière que votre ado porte sur le monde. Alors, autant en rire ! Le bon point pour les ados ? Vous n’êtes pas les seules ou les seuls à vivre avec des parents aussi tordus et focalisés sur certaines de leurs vieilles idées. Alors, autant en rire !

 

 

Carole Muller

Partager via un média social