La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Les femmes de Changzheng Zhu

Posté le 15/12/2014

 

 

Fortes ou fragiles, mélancoliques ou rêveuses, les femmes de Changzheng Zhu sont à la fois force et douceur. Zoom sur une artiste au travail d’une sensibilité extraordinaire !

 

Elles sont multiples. Dessinées, peintes, gravées ou sculptées. Blondes, rousses ou brunes… Derrière leur diversité, les femmes de Changzheng Zhu répandent autour d’elles comme des parfums de liberté. Sensuelles et lovées dans des postures en arrondi, elles semblent vouloir à la fois préserver leur intimité et crier leur individualité.

 

Du stylisme à la sculpture. Artiste franco-chinoise née en 1968 à Wuhu en Chine, Changzheng Zhu est aujourd’hui mère d'une fille de 14 ans. Passionnée par le dessin et la peinture depuis son enfance, c’est à cet âge là qu’elle même démarre sa vie d’artiste. En Chine, elle suit d’abord des cours dans un lycée spécialisé en art. Puis poursuit des études de stylisme à l’université. Elle obtient, deux années de suite (en 1989 et 1990 à l'âge de 19 et 20 ans), le premier prix de mode du concours national de stylisme de la revue « La Femme chinoise ».

 

Les années passent mais sa passion pour le dessin et la peinture reste. Et lorsqu’elle s'installe en France en 1997, elle suit une nouvelle formation à l'Ecole des Beaux-Arts de Versailles. Sa reconnaissance en tant qu’artiste ne tardera pas : au Salon des Artistes Français (Grand Palais), elle reçoit la médaille de bronze (gravure) en 2009 et la médaille de bronze (sculpture) en 2011 !

 

La douceur pour guide. « Je suis née dans une famille où il y avait six enfants, dont cinq filles et un garçon », précise Changzheng Zhu. C’est de là que viendra pour partie son identité d’artiste. Imprégnée de ce monde plein de douceur, elle donnera au fil des ans une place de plus en plus grande au nu féminin dans son travail : « Sur mes toiles et dans mes sculptures, sur mes gravures comme dans mes dessins à l'encre de Chine, la femme est aujourd’hui partout présente », dit-elle.

 

Combien de temps, en moyenne, pour créer une œuvre ? « C’est très variable, répond Changzheng Zhu. Quelque fois cela peut être très rapide, d’autres fois cela peut durer quelques semaines, voire même plusieurs mois... »

 

Andrée Muller

Partager via un média social