La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le festival de jeux : un phénomène qui prend de l’ampleur

Posté le 08/01/2018

 

Les 10 et 11 mars prochain se tiendra à Limours en Essonne la dixième édition du festival annuel « Libres Jeux » organisé par l’association Ludopolys-Ile de France. Parmi les premiers à se tenir en début d’année, le festival « Libres Jeux » illustre bien l’engouement pour les jeux de société que partagent aujourd’hui aussi bien les jeunes enfants et les ados que leurs parents et les parents de leurs parents… Zoom sur un phénomène de société qui prend de l’ampleur…

 « Avec plus de 1200 participants l’année dernière, cela fait deux ans maintenant que nous dépassons largement la barre des 1000 entrées », se félicite Jean Christophe Nominé, membre du bureau de l’association Ludopolys-Ile de France et enseignant en sciences économiques et sociales. Cette dixième édition du festival annuel Libres Jeux se tiendra les 10 et 11 mars 2018 à Limours en Essonne (de 14h à 19h), au gymnase Nautilus du Lycée Jules Verne de la ville.

 

Joueuses ou joueurs, expérimentés(es) ou non, seul(e) ou en famille : l’entrée du Festival est gratuite et ouverte à tous ! Jeux de plateau, jeux de cartes, jeux de rôle… exceptés les jeux vidéo, tous les types de jeux de société seront disponibles. Environ 300 jeux, dont certains en plusieurs exemplaires, seront ainsi mis à la disposition des participants le temps d’un week-end. Le fil rouge du festival sera cette année « les pirates », avec une chasse aux trésors organisée sur ce thème pour les plus jeunes - il faudra trouver où se situe le trésor sur une carte en s’aidant d’énigmes à rechercher dans la salle du gymnase. De l’initiation aux jeux de société pour les tout petit (dès 2ans ½) à la Coupe de France de Kicket pour les plus grands (et même les très grands…), aucune limite d’âge n’est en effet imposée : « Nous voulons montrer que les jeux de société ne sont pas réservés aux enfants », souligne Jean Christophe Nominé.  

 

Présent au festival, c’est Ralph Paul, le créateur allemand du Kicket, qui présentera lui-même son jeu. Sur un principe proche de celui du Subbuteo (jeux de foot de table qui consiste à pousser des figurines avec le doigt créé en 1947 et réédité récemment par Megableu), le Kicket est un mélange de foot, de billard et d’échec où les figurines du plateau se déplacent avec le pied. Jouables aussi bien en extérieur qu’en salle, quatre versions différentes du Kicket sont disponibles en France via la boutique en ligne de Ludopolys-Ile de France.

 

Un évènement entièrement organisé par des bénévoles. Qu’il s’agisse de l’organisation ou de l’animation, le festival est totalement pris en charge par des bénévoles. C’est ainsi que pour le temps d’un week-end, une cinquantaine d’entre eux vont présenter les jeux, expliquer les règles, constituer des équipes, se transformer en arbitres… Tous ces animateurs sont des membres de l’association Ludopolys-Ile de France, des membres d’autres associations sœurs, de simples sympathisants, ou encore des élèves… « Chaque année je propose à mes terminales de venir animer des tables de jeux à l’occasion du Festival, explique Jean Christophe Nominé. Cela leur donne une bonne expérience de participation à un projet collectif, qu’ils peuvent utiliser ensuite pour enrichir leur CV ».

 

Le financement du festival est assuré par les recettes de la buvette, augmentées de quelques subventions départementales et un peu de mécénat privé. Parmi ces derniers, figurent entre autres, les commerçants de la ville qui participent à l’approvisionnement de la buvette, les éditeurs qui prêtent ou donnent des boîtes de jeux ou même contribuent directement à l’animation du festival, Haba et Djeco par exemple.

 

Le boom des festivals de jeux. Sous la dénomination de salon, de convention ou de festival, les rassemblements autour des jeux de société sont relativement récents. Selon Wikipedia, ils apparaissent en France à la fin des années 1980, soit une vingtaine d’années après le pionnier américain, les Gen Con qui date quant à lui de la fin des années 1960. Que ce retard ludique de la France par rapport aux Etats Unis se réduise ou au contraire augmente, qu’importe ! Une chose de fait est sûre : le nombre de festivals de jeux de société organisés sur l’Hexagone s'accroît régulièrement depuis plusieurs années. Créés par des ludothèques, des municipalités, des associations de joueurs ou tout autres groupements ludiques, plus d’une cinquantaine de festivals se tiennent actuellement de façon plus ou moins régulière. A elle seule, la base de données d’activités ludiques Action-Jeux.com en répertorie plus d’une quarantaine sur la page « évènements à venir » de son site web !

 

Parmi les festivals français les plus connus on peut citer par exemple le Festival Ludique International de Parthenay (FLIP) qui se tient généralement en été ; le Festival International des Jeux de Cannes (du 23 au 25 février prochain) qui est à la fois un salon spécialisé sur les jeux de société où les éditeurs exposent et un espace ludique où les visiteurs sont invités à participer à des tournois ; le Festival du Jeu de Valence qui se tiendra les 7 et 8 avril au parc des Expositions de Valence ; Paris est Ludique dont la 8e édition se déroulera les 23 et 24 juin sur la pelouse de Reuilly dans le 12e arrondissement…

 

Andrée Muller

Partager via un média social