La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

DIY de Pâques

Posté le 11/04/2017

 

Lapin, poule, œufs, cloche… ces jolies petites miniatures ont été réalisées en pâte Fimo à partir d’idées piochées sur le web, en particulier sur le site du véritable champion mondial du « do it yourself » (DIY) Pinterest. Retour sur quelques petits secrets de fabrication.

 

Que ce soit pour décorer la table ou simplement pour se faire plaisir en s’offrant le luxe d’un pur moment créatif, confectionner sa propre déco de Pâques ne demande ni préparatifs ni matériel vraiment extraordinaires. « J’ai utilisé de la pâte Fimo (ndlr : sorte de pâte à modeler vedette des loisirs créatifs), quelques outils simples de modelage comme un petit rouleau à pâtisserie pour aplatir la pâte, des cutters, des mini moules en silicone, et enfin des feutres Posca pour donner de belles couleurs à mes miniatures une fois passées au four », témoigne Oesnna, jeune adepte du « do it yourself » (DIY) sous toutes ses formes (bijoux, nail-art, cosmétique, déco…voir ici sa chaine Youtube).

 

 

Une fois modelé puis cuit (30 minutes à 110° dans un four traditionnel), le lapin trouvé sur le site cuistoshop.com via Pinterest a été peint avec les feutres.

 

 

 

 

 

 

 

La tresse du panier a été réalisée « à la main » en tressant simplement trois cordons de pâte Fimo. Le tout a été ensuite cuit au four (30 minutes à 110°), comme le lapin.

 

 

 

 

 

 

 

La poule et ses œufs ont été, après cuisson (toujours 30 minutes à 110° au four traditionnel), peints avec des feutres Posca.

 

 

 

 

 

 

 

La cloche enfin a été réalisée en prenant pour modèles des images trouvées tout simplement sur internet.

 

 

 

 

 

 

 « Il ne faut pas hésiter à reprendre les petites astuces de la pâte à modeler classique, conseille Oesnna pour conclure. Pour mon lapin par exemple, j’ai utilisé un cure dent en bois pour faire tenir la tête bien droite sur le corps ».

 

 

Andrée Muller

 

Partager via un média social