La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Quand le street-art joue avec son environnement

Posté le 28/03/2017

 

Fleurs servant de chevelure, petits habitants insolites des trottoirs, tulipes en creux de mur, peinture du peintre qui peint les passages piétons… Voici quelques réalisations d’artistes qui jouent de façon étonnante, et souvent drôle, avec les éléments qui les entourent. 

Que ce soit via Facebbok, Pinterest, Tumblr, Instagram et bien d’autres réseaux encore, le street-art se mondialise à toute vitesse, et prend toujours plus d’ampleur. Présent dans tous les pays et très éclectique, cet art urbain n’est plus l’apanage des grandes métropoles. Dans les petites villes et même les villages, tout morceau de mur grisâtre et bout de trottoir triste semblent bon à prendre. Diversification également dans les thématiques : animaux, personnages, fleurs, paysages, émoticônes... tous se prêtent à des mises en scène plus ou moins inattendues nées de l’imagination des artistes de rue. C’est dans cet extraordinaire foisonnement que nous avons choisi les créations où la magie du dessin transforme l’environnement. Bluffant !

 

Trouvées sur Facebook, ces images ont été publiées sur la page The Jjolly Llma. Un diaporama intitulé « Hair Today Art Tommorrow » présente une petite dizaine de dessins où la végétation sert ainsi de chevelure.

 

 

Trouvé sur Pinterest et enregistré depuis le blog : artpassatger.blogspot.fr, ce dessin est dans la ville d’Ivars Urgell en Catalogne.

 

 

Trouvé sur facebook ce dessin hyperréaliste a été réalisé par l’artiste italien Caiffa Cosimo (voir ici son site web). Le passage piéton prend une toute autre dimension !

 

 

Trouvé sur Tumblr via le blog ( http://sluggoonthestreet.tumblr.com) ce dessin a été réalisé par l’artiste américain David Zinn. Le blog présente d’autres étonnantes « récupérations » de matériel signalétique, de chantiers ou tout autre objet se trouvant sur un trottoir. A voir !

 

 

Enfin trouvé ici sur Instagram, voici en guise de conclusion un exemple de street art des champs !

 

 

Andrée Muller

Partager via un média social

Partager via un média social