La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Les héros de mangas aux fourneaux

Posté le 25/05/2020

 

Les créatrices et créateurs, dessinatrices et dessinateurs japonais excellent dans l’art de la cuisine. Avec des dessins magnifiques et d’un réalisme saisissant, c’est un régal de regarder les héros des mangas ou des films d’animation japonais faire la cuisine. Ils témoignent une fois de plus de cette fabuleuse capacité des artistes à transformer le quotidien en rêve… Et, inversement… Présentation.

A la fois didactique, sociétale, culturelle mais aussi communautaire avec des origines et une histoire propre à chaque pays, chaque région, chaque catégorie de mets, la cuisine est aujourd’hui un sujet multiple. C’est pourquoi, que ce soit en tant qu’objet à part entière ou simple élément de contextualisation, elle occupe une place de plus en plus importante dans le monde des arts, de la littérature et de la création vidéo. En particulier dans l’univers des mangas et des films d’animation japonais.

 

Il existe même des mangas dont le thème principal est tout simplement la cuisine ou la pâtisserie. Par exemple, la série des quelques trente-six tomes de Shoukugeki no Soma, bande dessinée culinaire écrite par Yūto Tsukuda et dessinée par Shun Saeki, où non seulement la pâtissière Yumeiro met un plat à l’honneur dans chaque tome, mais distille aussi des informations sur les aliments. Tout en transmettant des messages écologiques comme la nécessité de donner la préférence aux produits de saison. 

Une véritable « geekosphère » autour de la cuisine japonaise. Souvent inspirées des plats traditionnels de leur pays, les recettes culinaires des mangas et des films d’animation japonais (voir ici) montrent que l’art de la gastronomie n’appartient pas seulement à la France. Ils soulignent aussi par ailleurs qu’il est relativement facile de se transformer en cuisinière ou cuisinier mangaka... Le plus souvent inspirées de mets traditionnels, ces recettes de héros japonais sont en effet reprises et détaillées dans de nombreux blogs, afin de pouvoir les refaire chez soi. C’est ainsi qu’une sorte de « geekosphère » autour de la cuisine japonaise s’est peu à peu constituée à chaque nouvelle sortie de longs métrages. 

 

Voici donc en guise de dessert et de cerise sur le gâteau, quelques images de ces mets délicatement préparés dans ces créations artistiques qui donnent faim :

 

 

Le bento de Totoro dans « Mon voisin Totoro », film d'animation réalisé par le cofondateur du studio Ghibli, Hayao Miyazaki (sorti au Japon en 1988).

 

 

 

 

 

 

 

 

La tarte au poisson de « Kiki la petite sorcière », cinquième film d’animation de Hayao Miyazaki (sorti au Japon en 1989).

 

 

 

 

 

 

 

Le petit personnage de Calcifer nous régale de ses œufs au bacon dans « Le Château ambulant », film d'animation réalisé par Hayao Miyazaki en 2004.

 

 

 

 

 

 

 

Le ramen (bouillon fait de viande et de légumes) de « Ponyo sur la falaise », neuvième film d’animation réalisé par Hayao Miyazaki au sein du studio Ghibli sorti en 2008. 

 

 

 

 

 

 

 

Les buffets magnifiques de « Souvenirs de Marnie », film d’animation du studio Ghibli écrit et réalisé par Hiromasa Yonebayashi, sorti au Japon en juillet 2014.

 

 

 



  

Jeanne Alice

Partager via un média social