La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

L’art de la nuit : 7 images d’aujourd’hui

Posté le 01/09/2019

 

Influencés à la fois par le romantisme, l’impressionnisme et la psychanalyse, la nuit était pour les artistes du siècle dernier synonyme d’introspection et de retour sur le « moi ». A l’opposé, la nuit vue par les artistes d’aujourd’hui renvoie plus souvent au dialogue avec les autres, à la vie urbaine, aux constructions humaines... Des photos et dessins de Nathalie Duivenvoorden, d’Elodie Ef et de Nelson Fabiano aux huiles d’Ivan Sollogoub, de Barbara Hubert et de Michaël Brack en passant par les réalisations de Christophe Viala, voici sept représentations de ces nuits d’aujourd’hui. Elles témoignent toutes de cette tendance artistique vers l’ouverture et l’échange, mais demeurent très différentes les unes des autres.

Le succès de l’exposition numérique « Van Gogh - La nuit étoilée » présentée actuellement à Paris par l’Atelier des Lumières, met particulièrement en avant la fascination que, de tout temps, les artistes ont eu pour la nuit. Le rêve d’Henri Rousseau, Full moon de Paul Klee, Nighthawks d’Edward Hopper… Influencés à la fois par le romantisme, l’impressionnisme et la psychanalyse, la nuit était avant tout pour les peintres du début du siècle dernier synonyme d’introspection et de retour sur le « moi ». Qu’en est-il aujourd’hui au regard des œuvres présentées aussi bien dans les salons d’art contemporain que dans les galeries d’art ? Témoin inattendu de l’urbanisation de notre société, la nuit reste toujours néanmoins un univers onirique pour les artistes contemporains. Exemples.

 

Nathalie Duivenvoorden : dessins présentés par la galerie Brame & Lorenceau au dernier Salon du Dessin qui s’est tenu au printemps dernier au Palais Brongniart à Paris.

Virtuose des lumières de la nuit, Nathalie Duivenvoorden dessine aux crayons de couleur de superbe paysages urbains. Née à Leiden aux Pays-Bas, cette jeune artiste hollandaise est diplômée de l'Université des arts HKU d'Urecht en 2011. A la fois photographe, dessinatrice, peintre... elle traque les lumières de la nuit pour donner vie à des univers proches du fantastique. Sans magiciens, monstres ni fantômes, en jouant simplement sur les reflets d’un phare sur le bitume, l’angle d’un mur ou la lueur d’une ampoule, ses images renvoient à tous les mystères de la nuit qu’entretient notre propre imaginaire.

 

 

 

Elodie Ef : « Le chat du marché » - technique mixte - photographie tirée en 5 exemplaires - 50 x 100 cm (voir ici ).

Auteure, illustratrice, artiste peintre, photographe… Elodie Ef (pseudonyme de Eskenasy Fritsch) multiplie les techniques et les savoirs faire pour créer des mondes où cohabitent rêves et cauchemar, poésie et lucidité, naïveté et fatalisme (voir ici ).

 

 

 

 

Ivan Sollogoub : « Néons » - peinture à l’huile - 35 x 27 cm (voir ici ).

Né en 1974 à Paris d'une famille d'émigrés russes, Ivan Sollogoub a appris les bases du métier auprès de Sergueï Toutounov, peintre formé à la tradition naturaliste russe à l'Institut Sourikov de Moscou. Installé dans son atelier à Paris dans le 10e arrondissement, il aime jouer sur les flous pour rendre le monde un peu plus abstrait, pour pousser à recréer les images par soi-même (voir ici ).

 

 

 

 

 

 

Christophe Viala : « Nuit Bleue » - peinture acrylique - 80 x 100 cm (voir ici ).

Fasciné par la nature et les constructions humaines, Christophe Viala recherche partout les beautés cachées du monde. Une fois son sujet trouvé, il tend une vaste toile blanche sur le sol, et peint. Il trace des milliers de points et de lignes qui formeront in fine un entrelacs résonnant de sens (voir ici ).

 

 

 

 

 

Nelson Fabiano : « Nuit sur NY » - 2015 - huile sur toile - 100 x 100 x 3 cm - (voir ici ).

Né en 1973 au Portugal, Nelson Fabiano travaille et vit à Cannes. Plasticien et photographe, il aime jouer avec la matière, les lignes et les couleurs. Le vide a une place importante dans son œuvre et ses couleurs de prédilections sont le gris, le blanc et le rouge. Ses toiles urbaines à l'influence nord-américaine rappellent souvent New-York (voir ici ).

 

 

 

 

Michaël Brack : « Horaires de nuit » - 2017 - peinture à l’huile sur toile -  50 x 61 x 2 cm - (voir ici ).

Né en 1975, Michaël Brack vit et travaille à Paris. Il utilise la peinture à l'huile et le dessin à la plume pour créer des univers aux frontières du fantastique qui laissent la liberté aux spectateurs de tirer leur propre interprétation : maisons vides, routes désertes, couloirs dans l'ombre, villes dans la nuit, zones industrielles en friche servent de décors à des personnages isolés, souvent féminins, perdus dans leur rêverie (voir ici ).

 

 

 

 

 

Barbara Hubert  :  « Moon » -  2017 -  peinture à l’huile sur carton -  34 x 41,5 cm  - (voir ici ).

Née en 1974, Barbara Hubert est une artiste peintre et professeure polonaise. Elève de l'Ecole des Beaux-Arts de Cracovie, où elle a suivi les cours de Stanislaw Rodzinski et Leszek Misiak, elle vit et travaille à Rzeszow.Toujours proche de la réalité, sa peinture très colorée matérialise des atmosphères presque féériques (voir ici ).

 

 

 

 

Bien sûr, les œuvres présentées ci-dessus ne sont pas les seules, loin s’en faut, à évoquer la nuit. Ainsi les deux galeries en ligne, Kazoart (voir Top 10 des œuvres inspirées par la nuit ) et Artsper (voir La nuit  ) exposent, à elles deux seulement, pas moins d’une centaine de créations d’univers nocturnes créés par des artistes contemporains…

 

Andrée Muller

Partager via un média social