La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Connaissez-vous la tendance ginkgo ?

Posté le 17/07/2018

 

Quoi de mieux en cette mi-juillet que de faire un clin d’œil au ginkgo ? Besoin de repos ou de trêve des vacances ? Quelle qu’en soit la raison, le ginkgo semble vouloir jouer les muses, dans l’art comme dans la décoration ou la bijouterie. Ses feuilles servent d’ornement au célèbre banc de la plasticienne française Claude Lalanne. Elles constituent les motifs des bijoux de verre de l’artiste verrier américain Michael Vincent Michaud. On les retrouve encore en reproduction d’art sous forme de posters dans un grand nombre de boutiques en ligne. Le gingko serait-il en train de détrôner l’ananas, le cactus ou encore la banane ? Voici quelques exemples de cette tendance ginkgo du moment.

 

On l’appelle l’arbre aux milles écus, ses feuilles sont le symbole de la ville de Tokyo (Japon) et il incarne la quiétude et la sagesse dans toute l’Asie : le ginkgo inspire plus que jamais designers, artistes et décorateurs. Et c’est ainsi que ses feuilles typiques en forme d’éventail se retrouvent dans des objets aussi hétéroclites que les tableaux et les posters, le mobilier design ou les bijoux. Petit panorama.  

 

En poster pour quelques euros. La boutique en ligne AllPosters.fr propose une petite centaine de posters à l’effigie du ginkgo (voir ici ). Les prix varient de 5 € à près de 300 € suivant la taille du poster, le support utilisé (papier ou toile) et l’œuvre reproduite. A la visite des pages qui lui sont consacrées par la boutique en ligne, c’est la diversité des œuvres originales qui étonne tout particulièrement. De la photo d’art à aux huiles sur toile en passant par l’aquarelle ou le pastel, le pouvoir d’inspiration du ginkgo auprès des artistes contemporains est, lui aussi, particulièrement frappant. Ici en photo, c’est par exemple une réalisation de Stephen N. Meyers, photographe américain (ex technicien IRM) qui pratique la photographie d’art par rayons X.

 

 

Steven N. Meyers : Gingkos II - reproduction sur toile, existe en trois dimensions : 51X76 cm, 64X97 cm et 91X137 cm.

 

 

 

 

 

Sous forme de bijoux. Dans sa boutique en ligne Design Collections, le cabinet de design américain Maclin Studio présente une ligne de produit entièrement consacrée au ginkgo. Appelée « The Arts & Crafts Ginkgo Collection », elle rassemble panneaux en verre, lampes, tableaux, mobiles et bijoux. L’histoire veut que l’un des designers phares du cabinet, Frank Lloyd Wrig, a fait construire son atelier à proximité d’un superbe ginkgo qui aurait 200 ans et aurait été planté par un jardinier écossais !

 

Michael Vincent Michaud : pendentif Ginkgo or à 24 carats et design lumineux en verre coulé à la main par  Michael Vincent Michaud. Cet amoureux du verre d’art est un ancien élève de l’UrbanGlass et du Corning Glass Centers. Il a commencé sa carrière en travaillant avec son père, maître verrier, pour de grandes collections de bijoux, dont celles du Metropolitan Museum of Art de New York.

 

 

 

En mobilier design. Présenté en mai dernier à Paris par la Galerie Mitterrand  à l’occasion de l’édition 2018 de Paris Gallery Weekend, le banc créé par Claude Lalanne (épouse du sculpteur François-Xavier Lalanne) fait partie des pièces visibles dans la galerie parisienne. Comptant parmi les rares artistes françaises contemporaines dont la notoriété est mondiale, Claude Lalanne est née à Paris en 1925 et vit et travaille actuellement à Ury en Ile de France. Elève de l’Ecole des Arts Décoratifs et des Beaux-Arts de Paris, elle pratique l’empreinte, le moulage et la galvanoplastie. C’est en 1956 qu’elle découvrira la technique d’orfèvrerie par électrolyse qui lui permettra de déposer de fines couches de métal sur ses créations. A la fois poètiques et surralistes, ses œuvres - dont le banc intitulé « les Grandes Berces » en photo ci-dessous - prouvent la grande modernité de son travail et de son inspiration.

 

 

Claude Lalanne : « Les Grandes Berces » - Bronze - H 180X180X66 cm – Edition de 8 exemplaires - présenté par la Galerie Mitterrand.

 

 

 

 

 

Enfin citons pour conclure le réseau Pinterest, où le « Tableau Ginkgo » (voir  ici ) permet de découvrir quelques mille et une façon de styliser les feuilles de cet arbre mythique !

 

Andrée Muller

Partager via un média social